Parti Socialiste - Section d'Evreux
Parti Socialiste - Section d'Evreux

Décès de notre très estimé camarade Jacques DORIVAL

1 commentaire Le par

Nous apprenons à l’instant le décès vendredi dernier de notre camarade Jacques Dorival.   Jacques était un chef inspecteur divisionnaire respecté et admiré, un socialiste de cœur et de raison, un ancien conseiller municipal pétri de justice et d’humanisme. C’était un sage et notre boussole. Avec lui, c’est une certaine idée du socialisme et de l’exigence républicaine qui disparaît. C’est une grande perte pour la vie publique et donc pour la République.   Mardi prochain, une cérémonie sera organisée

Vu dans la presse – Réaction de Timour VEYRI, premier des socialistes pour les élections municipales de mars 2014, à la déclaration de candidature de l’ancien maire UMP (Paris Normandie du 22/10/2013)

0 commentaire Le par

« Théâtre de Guignol » Pour le Parti socialiste ébroïcien, représenté par Timour Veyri, cette  division à droite va dans «la droite ligne des événements». Et de  regretter qu’elle transforme « la vie politique en théâtre de Guignol.  J’attends que la droite parle projets contre projets. Mais cette  candidature n’est pas une surprise. Bruno Le Maire et Guy Lefrand  humilient Jean-Pierre Nicolas en permanence et l’UMP n’a organisé aucun  vote pour trancher la question du leadership. Ce spectacle n’est bon  pour personne ! »

Les socialistes d’Evreux avec Benoit Hamon à l’inauguration des ateliers du Beffroi vendredi dernier

0 commentaire Le par

Les socialistes d'Evreux avec Benoit Hamon à l'inauguration des ateliers du Beffroi vendredi dernier.   L’économie sociale et solidaire, une utopie ? Oui, mais l’Économie sociale et solidaire est surtout une réalité... pourvoyeuse d'emploi !   C'est en ces termes que notre camarade Benoît HAMON, Ministre de l’Économie sociale et solidaire, est venu inaugurer à Évreux, ce vendredi 18 octobre, les Ateliers du Beffroi.   Pourquoi une utopie ? Mais parce que c'est la source de toute entreprise vers quelque-chose dont l'objectif recule au fur et à mesure que l'on avance : le vrai moyen de mettre les bonnes volontés en marche !   Pourquoi une réalité ? Mais parce que c'est à l'évidence un secteur qui crée

Mensonge ou problème d’arithmétique pour Monsieur LE MAIRE ?

0 commentaire Le par

Mensonge ou problème d’arithmétique pour Monsieur LE MAIRE ? Le lundi 14 octobre 2013, Nicolas MAYER-ROSSIGNOL a été élu Président de la Région Haute-Normandie à l’unanimité des 37 voix de la majorité régionale de gauche – soient les 22 voix du Parti Socialiste, les 3 du Parti Radical de Gauche, les 6 d’Europe Ecologie-Les Verts et les 6 du Front de Gauche. Le candidat de la droite, Monsieur LE MAIRE, a recueilli 13 voix, soit une de plus que les 12 membres du groupe d’opposition « Pour une nouvelle Normandie ». Les 5 élus du Front National n’ont pas pris part au vote. Peu après la levée de séance, devant les caméras de la presse régionale, Monsieur

Les derniers contenus multimédias