Parti Socialiste - Section d'Evreux
Parti Socialiste - Section d'Evreux

Mensonge ou problème d’arithmétique pour Monsieur LE MAIRE ?

0 commentaire Le par

Mensonge ou problème d’arithmétique pour Monsieur LE MAIRE ?

Le lundi 14 octobre 2013, Nicolas MAYER-ROSSIGNOL a été élu Président de la Région Haute-Normandie à l’unanimité des 37 voix de la majorité régionale de gauche – soient les 22 voix du Parti Socialiste, les 3 du Parti Radical de Gauche, les 6 d’Europe Ecologie-Les Verts et les 6 du Front de Gauche.

Le candidat de la droite, Monsieur LE MAIRE, a recueilli 13 voix, soit une de plus que les 12 membres du groupe d’opposition « Pour une nouvelle Normandie ». Les 5 élus du Front National n’ont pas pris part au vote.

Peu après la levée de séance, devant les caméras de la presse régionale, Monsieur LE MAIRE s’est alors lancé dans une étrange explication quant à la voix supplémentaire qui s’est portée sur son nom lors du scrutin. Compte tenu de la non-participation du FN au vote, il a affirmé que cette voix provenait des rangs de la gauche, espérant ainsi pointer « les divisions au sein de la majorité ». Il semblerait que Monsieur LE MAIRE ait oublié une voix dans son calcul, celle de Madame SAULIERE, ancienne membre du groupe frontiste aujourd’hui « indépendante ». La même voix qui voilà quelques mois avait déjà permis à son groupe d’obtenir un poste supplémentaire à la commission permanente…M Le Maire se vante donc d’avoir obtenu la voix … d’une ex-front national.

 

Tout ceci n’honore pas ce monsieur, par ailleurs coutumier des petits arrangements avec la vérité. Archi-cumulard puisque Député, Conseiller régional et 3ème de liste aux prochaines élections municipales à Evreux, Monsieur LE MAIRE (inventeur du concept de « vrai et de faux cumul »), n’en est plus à une incohérence près…

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Après avoir ébranlé bien d’autres pays d’Europe, la déferlante national-populiste menace désormais notre pays. Dimanche dernier, la candidate de l’extrême droite a rassemblé un nombre de voix historique, lui permettant de
Le par
[caption id="attachment_999" align="alignleft" width="439"] Paris Normandie - 12 avril 2017[/caption]
Le par

Les derniers contenus multimédias