Parti Socialiste - Section d'Evreux
Parti Socialiste - Section d'Evreux

Communiqué de Timour Veyri, secrétaire de la section d’Evreux du Parti socialiste – Augmentation des prix du chauffage urbain : les socialistes s’opposent !

0 commentaire Le par

Communiqué de Timour Veyri, secrétaire de la section d’Evreux du Parti socialiste

 

Augmentation des prix du chauffage urbain : les socialistes  s’opposent !

 

Lundi soir en conseil municipal, les élus UMP d’Evreux ont voté sur proposition du maire une augmentation insupportable du prix du chauffage urbain. D’après les différends calculs disponibles, cette augmentation pourrait aller jusqu’à 45% du tarif actuel.

 

Au Conseil municipal, les socialistes d’Evreux sont les seuls élus à s’être opposés à cette augmentation inadmissible du prix du chauffage urbain. En effet, et alors que le maire d’Evreux souhait délibérément cacher les conséquences financières pour les Ebroiciennes et les Ebroiciens de la délibération qu’il proposait au Conseil municipal d’adopter, les socialistes ont réussi à lui faire admettre que celle-ci induirait une hausse des tarifs du prix du chauffage urbain. Ce qu’il cherchait à esquiver. Ils ont par ailleurs dénoncé la confusion que le maire d’Evreux entretien à dessein sur ce dossier. En effet, et malgré son importance pour la  vie quotidienne des Ebroiciens, aucun Conseil municipal spécial n’a été organisé à ce sujet contrairement à ce qu’imposerait le bon sens.  Enfin, les socialistes d’Evreux dénoncent également les manœuvres politiques du maire UMP d’Evreux qui, en confiant ce dossier à M. Nogarede, cherche à dédouaner sa majorité de la responsabilité des conséquences de la hausse des prix du chauffage urbain.

 

Alors que Guy Lefrand a mené l’intégralité de sa campagne sur la seule question des impôts, afin de ne pas parler de son projet caché, depuis son élection, et en à peine 8 mois, force est de constater que les Ebroïciens sont constamment, violemment, régulièrement tapés au portefeuille : stationnement, accès à la culture, prix de l’eau, attaque des services publics, à l’heure où la droite fête son accession aux responsabilités, ce n’est plus un bilan que l’UMP remet aux Ebroïciens, mais une ardoise. Pour combien de temps encore ?

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Après avoir ébranlé bien d’autres pays d’Europe, la déferlante national-populiste menace désormais notre pays. Dimanche dernier, la candidate de l’extrême droite a rassemblé un nombre de voix historique, lui permettant de
Le par
[caption id="attachment_999" align="alignleft" width="439"] Paris Normandie - 12 avril 2017[/caption]
Le par

Les derniers contenus multimédias