Parti Socialiste - Section d'Evreux
Parti Socialiste - Section d'Evreux

[La Dépêche] L’opposition municipale a acheté la marque Rock In Evreux avant de l’offrir à la municipalité

0 commentaire Le par

L’association Évreux ensemble, qui rassemble des élus socialistes et opposants à Guy Lefrand, a acheté la marque Rock In Évreux qu’elle offrira au maire jeudi 28 juin.

Les élus de l’opposition municipale (PS, PC) réuni à l’occasion. (©Gilles Motteau/La Dépêche Evreux).

Le geste est symbolique. Mais pas uniquement. Jeudi 28 juin, l’association Évreux ensemble fera don officiellement à la municipalité de la marque Rock In Évreux. Ladite association, qui regroupe des élus municipaux d’opposition PS, a déposé la marque le 28 mai 2018 à l’Institut national de la propriété industrielle (INPI). Ce faisant, ce groupe d’opposants au maire Guy Lefrand pourrait soulever un hiatus dans la communication du premier magistrat dans ce dossier controversé.

Une marque, un dépôt

De fait une marque ne peut être déposée deux fois. L’INPI veille au grain. Du moins l’institut met à disposition du public une base de données des marques déjà déposées afin de vérifier si celle-ci est disponible. Or à ce jour, l’INPI ne référence qu’une seule et unique marque Rock In Évreux, dont le propriétaire est l’association ci-avant nommée. Bref ni l’association Normandy Rock, ni même la municipalité n’ont effectué la moindre protection auparavant. Au moins sous ce nom.

« M. Lefrand l’a affirmé devant le conseil municipal »

« Nous avons acheté le logo et le nom du festival car celui-ci appartient aux Ébroïciens et il est hors de question de laisser une structure disposer de ce nom. Nous l’avons donc acheté pour un coût de 15 000 euros », rappellent les opposants au maire. Le propos figure page 54 du procès-verbal de la séance du conseil municipal du 28 mai 2018.

Le maire persiste et signe

Pour sa part l’association Évreux ensemble affirme avoir déboursé « 210 euros » pour détenir la propriété de la marque Rock In Évreux. Le différentiel interroge.

A quoi ont bien pu servir ces 15 000 € si ce n’est pas à acheter et protéger le nom du festival ?

L’association Normandy Rock apporte une réponse parcellaire (lire ci-après). Nous avions aussi interrogé le maire à ce sujet et notamment concernant la protection de la marque, alors que l’édile était en Russie avec une délégation d’Ebroïciens. Pour sa part, le premier magistrat et président de l’agglo nous avait répondu alors :

« Pour moi nous l’avons achetée, »

Et Guy Lefrand de poursuivre : « on directeur général de services qui est à mes côtés me confirme que cela a été fait mais nous vérifierons. Nous avions payé pour que la marque n’appartienne pas à une association dont nous pourrions maîtriser l’évolution ».

Rendez-vous jeudi 28 juin

Mais telle n’est pas la seule interrogation. Et à quelques jours de l’édition 2018 dans sa nouvelle formule (association de Normandy Rock et de JLCD Events), le groupe d’opposition réclame que clarté soit faite sur les chiffres (entrées, recettes… la liste n’est pas exhaustive) de l’édition 2017. Et ce dès jeudi 28 juin à l’occasion d’un conseil municipal qui s’annonce rock’n’roll.

Une ébauche de précisons de la part de Normandy Rock relative au dépôt du nom : Normandy Rock a fait appel à une agence de communication dont la mission a été de concevoir la nouvelle signature du festival (nom, logo et charte graphique). La prestation facturée par l’agence de communication à Normandy Rock correspond aux tarifs appliqués habituellement dans cette spécialité. Normandy Rock a pris soin de choisir une agence locale, sise à Evreux pour réaliser ce travail. Le tarif de 15000 € HT facturé par Normandy Rock à l’EPN désireuse de s’approprier cette marque au nom de tous les ébroïciens, correspond ainsi à cette prestation. Le dépôt à l’INPI est facultatif et ne peut garantir à son dépositaire une quelconque propriété à partir du moment où le primo utilisateur conteste le dépôt dans un délai de 2 mois. Normandy Rock se tient à la disponibilité des services de l’EPN pour lui transmettre tous les éléments justifiant de l’antériorité et de l’origine de la création du Nom « Rock In Evreux » afin de contester ce dépôt abusif.

 Lien : Lien : https://actu.fr/normandie/evreux_27229/evreux-lopposition-municipale-achete-marque-rock-in-evreux-avant-loffrir-maire_17518004.html

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

« Parc Viking – Une première victoire pour les gens sérieux !   Communiqué du groupe municipal La Gauche Rassemblé   A l'occasion du Conseil d'agglomération d'Évreux Porte de Normandie
Le par

Les derniers contenus multimédias