Parti Socialiste - Section d'Evreux
Parti Socialiste - Section d'Evreux

PARIS-NORMANDIE – « Finances à Évreux : la Gauche en appelle au préfet et demande des démissions »

0 commentaire Le par

Politique. L’opposition municipale ne se contente évidemment pas d’être simple spectatrice de la gestion des finances de la Ville d’Évreux et de la majorité de Guy Lefrand qui se déchire. Elle en appelle au préfet et demande des démissions.

Timour Veyri, chef de file de l’opposition municipale PS, PCF, EELV et PRG : « La Gauche Rassemblée demande à l’État et à la Chambre régionale des comptes de se saisir du dossier »

À qui le tour ? Après 11 élus de sa majorité qui lui ont clairement demandé des comptes – lire nos éditions de mercredipuis plusieurs élus qui lui sont encore fidèles mais s’interrogent – lire nos éditions d’hier -, c’est aujourd’hui l’opposition municipale La Gauche rassemblée (PS, PCF et PRG) qui tombe à bras raccourcis sur le maire (LR) d’Évreux Guy Lefrand.

« Des projets mégalos »

Dans un communiqué de presse envoyé à notre rédaction et intitulé « Guy Lefrand divise la droite et multiplie les dettes », ce groupe, présidé par le socialiste Timour Veyri, revient longuement sur la politique menée par le maire, particulièrement bousculé ces derniers jours.

« Démagogie, mégalomanie, mauvaise gestion, depuis quatre ans, les finances de la Ville d’Évreux sont dans le rouge. En cause : le maire d’Évreux et ses promesses démagos (baisse d’impôts financée par de la dette additionnelle) ; ses projets mégalos (Parc Viking, Carrefour Évreux) et ses erreurs de mauvaise gestion (déficits, travaux du centre-ville) », écrivent-ils. N’en jetez plus, la coupe est pleine !

« Extrême gravité de la situation »

On l’aura compris : Timour Veyri, par ailleurs premier secrétaire fédéral d’un PS de l’Eure lui aussi exsangue, et ses camarades s’engouffrent bien volontiers dans la brèche ouverte par les frondeurs, jouant ainsi sur la corde politicienne à moins de deux ans des municipales – « La Gauche Rassemblée représente pour beaucoup le seul espoir de redressement de la ville », estiment-ils…

Cependant, le groupe d’opposition ne se contente pas de vouloir exister dans le paysage politique local en plein chamboulement…

« Face à l’extrême la gravité de la situation, la Gauche Rassemblée demande à l’État [c’est-à-dire au préfet de l’Eure Thierry Coudert, Ndlr] et à la Chambre régionale des comptes de se saisir du dossier et de réaliser un audit complet des comptes de la Ville, annonce la gauche municipale. Comprendre la situation financière de la Ville d’Évreux, c’est découvrir un maire dépourvu de vision stratégique, embourbé par une gestion chaotique, enfermé dans une dérive autocratique. Tout ceci aboutit à cette situation catastrophique. »

Contactée, la préfecture de l’Eure exclut de saisir la Chambre régionale des comptes car « il faut que la Ville d’Évreux remplisse l’une de ces conditions, ce qui n’est pas le cas actuellement : l’absence de vote primitif ; le déséquilibre du budget ; l’absence de transmission ou le déséquilibre du compte administratif ».

Les frondeurs devant leurs responsabilités

Timour Veyri, ancien membre du cabinet de l’ex-maire (PRG) Michel Champredon, qui avait vécu en son temps bien des tempêtes avec la majorité de l’époque, met également les 11 frondeurs devant leurs responsabilités : « Nous ne pouvons qu’approuver la lucidité avec laquelle ces élus reprennent aujourd’hui les points de vigilance qui sont les nôtres depuis quatre sessions budgétaires (…) Nous leur demandons d’assumer leur responsabilité en démissionnant de l’exécutif municipal si Guy Lefrand ne revient pas à la raison ».

Un moratoire

Restant sur ses positions (la baisse des impôts notamment), réfutant une crise financière majeure, Guy Lefrand pourrait avoir en face de lui des élus déterminés. « Nous demandons à tous les membres de la majorité municipale qui disposeraient d’informations sur l’état des finances de la Ville de les communiquer sans délai aux Ébroïciennes et aux Ébroïciens ; nous demandons à Guy Lefrand un moratoire immédiat sur toutes décisions ayant une incidence sur les finances de la Ville. »

De nouvelles exigences qui resteront lettre morte ?

Lien : https://www.paris-normandie.fr/actualites/politique/finance-a-evreux–la-gauche-en-appelle-au-prefet-et-demande-des-demissions-ND13896830?fbclid=IwAR1UaLBnZgTiHsWQq0XdbFkRXv7JD3Xz5ofvua1ou0ZlhwuSRSIfRsNtSSE#

 

 

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

« Parc Viking – Une première victoire pour les gens sérieux !   Communiqué du groupe municipal La Gauche Rassemblé   A l'occasion du Conseil d'agglomération d'Évreux Porte de Normandie
Le par

Les derniers contenus multimédias