Parti Socialiste - Section d'Evreux
Parti Socialiste - Section d'Evreux

[Actualité] Réaction de la Gauche Rassemblée au Débat d’Orientation budgétaire présenté par Guy Lefrand lors du Conseil municipal du 4 mars 2019

0 commentaire Le par

Réaction de la Gauche Rassemblée

à la présentation du nouveau DOB lors du Conseil municipal du 4 mars 2019

 

Il y a quelques mois, la Gauche Rassemblée avait saisi le Préfet de l’Eure pour demander l’annulation du vote par la majorité municipale du budget 2019 de la Ville d’Évreux. Au-delà du fond d’un budget injuste, incohérent et dépensier, nous avions été choqués par l’indigence des documents présentés : un « mémo » de 7 pages opaques, truffé d’erreurs et de copier-coller, devant justifier le vote d’un budget de près de 100M€.

Le Préfet a confirmé que ces documents et ces délibérations étaient illégaux. En demandant au maire d’Évreux de présenter un véritable budget, bien documenté, détaillé et sincère, et au Conseil municipal de tout reprendre à zéro, l’État a joué pleinement son rôle qui est de protéger les Ébroïciens en tant que citoyens et en tant que contribuables.

La présentation du nouveau DOB aurait pu être l’occasion d’un nouveau départ pour notre Ville, après les révélations de ces derniers mois sur la gestion calamiteuse de la municipalité actuelle (scandale sur le financement du festival Rock, question sur 150.000 euros de factures d’études pour le parc Viking, fracture de la majorité de Droite, travaux du centre-ville, etc..). La Gauche Rassemblée avait appelé l’ensemble du Conseil municipal à dépasser les clivages partisans et à saisir de cette chance de voter un budget 2019 enfin juste et utile aux Ébroïciens.  Si nous saluons le travail des services municipaux pour rédiger un document dont la forme a incontestablement évolué sous la pression du Préfet et de notre Groupe, nous devons néanmoins regretter que le maire ait choisi de présenter à nouveau un DOB injuste, opaque et trompeur.

Car le fond de ce nouveau budget « version 2019 », c’est quoi ? En quelques mots, c’est un budget insincère fondé sur des chiffres peu crédibles et trompeurs (1), censés justifier des cadeaux fiscaux qui bénéficieront surtout aux riches propriétaires qui n’habitent pas Évreux (2), et financés par une baisse de pouvoir d’achat pour l’ensemble des Ébroïciens (3).

1) Un budget insincère fondé sur des chiffres peu crédibles et trompeurs

Nous dénonçons les méthodes dignes des pires Républiques bananières employées par Guy Lefrand et qui consistent à remplacer les chiffres officiels de l’État (DGFIP) par des chiffres invérifiables issus des services de la ville.

Ainsi, de manière curieuse, pour 2017, le ROB fait apparaitre une amélioration de la Capacité d’autofinancement (CAF), alors que la DGFIP indique une forte dégradation puisqu’elle est négative de – 1.305.000 €.

Autre incohérence grave : le DOB affirme que la capacité de désendettement de la Ville serait de 9,5 ans (soit sous la barre des 10 ans considérés comme le seuil maximal avant la spirale du surendettement), alors que le calcul de la DGFIP donne … 12,6 ans.

Enfin, jamais avare d’autosatisfaction, le maire affirme avoir désendetté la ville de plus de 11 millions depuis 2014. Mais un calcul réalisé à partir de la première année de son mandat – depuis 2013, montre une baisse d’à peine 1 million d’euros (sur 80 millions de dettes), soit le montant du cadeau fiscal proposé avec la baisse de la TFB.

2) Des cadeaux fiscaux pour les riches propriétaires dont certains n’habitent pas Évreux

Le DOB justifie l’urgence d’une baisse de la TFB par un « manque d’attractivité » que cet impôt ferait peser sur la Commune, en décourageant les entreprises et les commerces. Outre le fait qu’à notre connaissance, jamais la CCIPN, le Medef, la CGPME ou l’UCIAL ne se sont saisis de cette question, le taux de 35,03% est inférieur à celui de nombreuses villes comparables du département comme de Val-de-Rueil (40,24%) ou Gisors (39,17%), et porche de celui de Vernon (33,53%) ou Louviers (34,47%) par exemple. Pour la Gauche Rassemblée, le manque d’attractivité d’Évreux n’est pas causé par un impôt dont le taux est stable depuis plus de 30 ans, mais par la politique menée depuis 5 ans, organisant l’asphyxie des commerces de centre-ville sous des travaux cauchemardesques, la disparition des services publics de proximité, l’implantation de zones commerciales géantes en périphérie, la dégradation des transports collectifs, le déclin de la vie associative et sportive, et l’abandon de toute ambition culturelle.

Par ailleurs, le DOB passe sous silence l’impact réel de cette baisse d’impôt, dont on peut estimer qu’elle représentera moins de 40 euros en moyenne pour les ménages concernés, mais plusieurs dizaines de milliers d’euros pour quelques gros propriétaires fonciers ne résidant même pas nécessairement dans notre Commune.

3) Une baisse du pouvoir d’achats pour 8 Ébroïciens sur 10

Pour financer ce cadeau fiscal pour quelques-uns, le DOB détaille 3 mesures principales qui impacteront le portefeuille et le quotidien de tous les Ébroïciens et de tous les habitants de l’agglomération :

– l’augmentation dés 2019 des tarifs municipaux de 2% en moyenne

– la poursuite de la casse des services municipaux, avec le rabotage du budget de la médiathèque, le siphonnage des crédits de la caisse des écoles, et la diminution des subventions aux centres de loisirs

– le transfert de charges vers les petites Communes de l’agglomération

En conclusion, la Gauche Rassemblée se désole que le maire n’ait pas su saisir cette chance de proposer un nouveau départ pour Évreux et qu’il soit resté sourd aux demandes de justice sociale et de renouveaux des pratiques municipales exprimées par nos concitoyens. Ce DOB sans ambition participe ainsi uniquement à l’affirmation du « style Lefrand » : absence de dialogue et de concertation, indifférence pour la vérité, amateurisme dans la gestion, goût pour la politique politicienne et les cadeaux électoraux, mépris pour les Ébroïciens.  Combien de nouveaux scandales devront être révélés, et combien de rappels à la loi devront encore être prononcés avant que ne soit enfin tournée cette page calamiteuse de l’histoire de notre Ville ?

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Réaction de la Gauche Rassemblée à la présentation du nouveau DOB lors du Conseil
Le par
Communiqué de Timour VEYRI, Président du groupe d’opposition municipale « La Gauche Rassemblée » GUY LEFRAND DIVISE LA DROITE, ET MULTIPLIE LES DETTES Démagogie, mégalomanie, mauvaise gestion : depuis quatre ans, les finances de la
Le par

Les derniers contenus multimédias